Les arts de la rue, naissance et maturité.

by

Retour vers le passé

Les Arts de la rue trouvent ses racines dans les années 70.  D’abord en Pologne, suivi de près par la France. L’espace public est choisi délibérément comme espace de jeu et d’enjeu. Les arts de la rue inventent des démarches singulières d’écriture artistique, impliquant le public dans une démarche interactive originale. La rue y est un symbole où tous peuvent se retrouver autours d’un évènement. Dans le monde quotidien, chacun peut vivre une rencontre avec l’Acte artistique.

« les Arts de la rue a d’emblée traversé plusieurs champs disciplinaires : du théâtre aux arts plastiques, en passant par la musique et la danse, mais aussi, plus récemment, le multimédia. Elles se sont nourries des traditions ancestrales, comme les spectacles forains et de prouesse, dont elles revendiquent l’esprit de convivialité et de proximité avec le public pour en renouveler les codes et les langages. C’est bien grâce à cette imbrication entre passé et avenir que les arts de la rue s’affirment comme l’une des expressions les plus abouties de la créativité contemporaine à la fois populaire et d’une grande exigence artistique, disait René Donnedieu en février 2005, Ministre de la Culture et de la Communication dans un dossier intitulé  » le Temps des Arts de la rue »

La rue devient un espace de jeu, où cette singularité est mise en exergue. Les Arts de la rue, est une profession, qui demandent de maitriser ses propres outils, c »est-à-dire principalement la production et la diffusion sur des démarches originales et fondées sur un esprit de solidarité et de sensibilité portée aux territoires et aux populations.

Il subsiste ainsi un soucis de cohérence dans le propos artistique, et c’est cette cohérence qui donne le sens aux artistes dans la rue de la ville.

Par ailleurs, alors que  jusqu’ici les pouvoirs politiques ne s’étaient pas forcément intéressés au genre Art sde la rue, ceux-ci tendent de plus en plus à encourager ces efforts culturels. Un dialogue s’est donc naturellement instauré entre les pouvoirs publiques, les décalages les clivages entre eux se sont atténués. Une trame fondatrice a été mise en place, c’est celle d’une politique d’accompagnement des initiatives portées par les professionnels.

Pour les pouvoirs politiques leur objectif est d’aujourd’hui de franchir un nouveau cap et de projeter l’avenir des arts de la rue dans la poursuite de ce qui a été construit et le développement de nouvelles perspectives. C’est la raison de ce Temps des arts de la rue.

Publicités

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :