Archive for janvier 2009

vers un développement international durable

janvier 28, 2009

 

culturefranceCe n’est un secret pour personne,  le développement durable est devenu un objectif prioritaire, ce concept est donc un enjeu dans le domaine des Arts de la Rue.

Partant du constat suivant : »L’originalité et la variété des esthétiques françaises en matière de nouveau cirque, théâtre de rue et marionnette remportent, depuis plusieurs années, un succès international croissant », CulturesFrance, opérateur qui oeuvre pour la valorisation de la culture française à l’étranger soutient les compagnies et les artistes de rue pour tendre vers un développement internationale durable.

Ainsi, par le biais d’une politique active de promotion et de soutien, Culturesfrance est devenu un partenaire déterminant dans la vie économique et artistique de ces compagnies pour leur circulation à l’international.

Cela se traduit de façon suivante:

– Tournées dans le réseau culturel français extérieur (Centres culturels français, Instituts français, Alliances françaises)

-Diffusion des spectacles dans le cadre d’événements spécifiques tels que les Printemps français et autres saisons françaises à l’étranger co-organisés par le réseau extérieur

– Diffusion des oeuvres dans les Festivals et théâtres à l’étranger

– Partenariat avec le réseau In Situ (Culture 2000 – 2006>2009) pour la production et la diffusion des arts de la rue en Europe.

Alors, les Arts de la Rue, un enjeux pour la diffusion durable de la culture française à l’étranger? Probablement.  Des bourses existent en particulier mise en place par Hors les Murs,  pour soutenir la création française afin d’améliorer les possibilités de diffusion à l’étranger.

Enfn, 2008 fût l’année du « dialogue des cultures », il est donc pertinent  de faire voyager la culture française au delà des frontières et  de faire circuler l’Art de Rue pour qu’il soit un moyen d’échange de pratiques pour mieux appréhender les relations humaines.

Caroline ROUSSEAU

LABO Metropolis 2009

janvier 20, 2009

En 2007, avec la collaboration du Centre d’Architecture danois et le soutien de la ville de Copenhague, le Théâtre International de Copenhague lança la première « Biennale urbaine ». A cette occasion, une quarantaine d’invités (écrivains, chercheurs et artistes) étaient conviés afin de participer à des manifestations publiques, des conférences, des ateliers et des mini-laboratoires spécialisés.

 Le Laboratoire Metropolis fonctionne  sur le principe d’une plate-forme d’échanges, de partage des connaissances, basée sur un vaste réseau de professionnels réunissant artistes et chercheurs. L’objectif étant d’explorer l’espace urbain sous toutes ses formes et de créer de nouvelles synergies entre les arts (théâtre, danse, performance, cirque, installations, cinéma, musique et architecture), vecteurs de cohésion sociale au sein de la cité. L’enjeu des participants est d’établir un dialogue entre les approches théoriques qui existent autour du concept de « ville » et les projets concrets qui voient le jours dans de nombreuses disciplines.

Le but étant non seulement d’attirer l’attention des pouvoirs publics et des élus locaux mais aussi de toucher le grand public afin que lui-même devienne acteur du developpement culturel de sa cité. La ville est une source d’inspiration permanente pour de nombreux artistes, ce genre de laboratoire urbain semble être nécessaire à la réflexion quant au processus de créativité, de changement et de conflit dans la ville qui, plus qu’un environnement bâti, revêt un aspect plus immatériel, quasi affectif et plus que jamais social.

En 2008, le laboratoire Metropolis a présenté de nouveaux artistes impliqués dans la métropole qui ont abordés des thèmes divers tels que l’espace temporaire, la restauration et l’innovation des espaces urbains et l’utilisation du multimédia et des nouvelles technologies dans le contexte de l’identité urbaine.

Le Théâtre International de Copenhague programme actuellement  les événements du laboratoire 2009, qui aura lieu au mois d’août. Vous pouvez envoyez vos propositions par mail sur le site du Labo http://cph-metropolis.dk jusqu’au 1er février 2009.