Posts Tagged ‘la troupe « la Roulotte »’

Le théâtre d’improvisation: de la rue au musée

novembre 14, 2008

Alors que le théâtre de rue et plus précisément d’improvisation a battu son plein dans le festival Rue Libre, le 28 octobre dernier, celui-ci est entré dans le Musée des Beaux Arts d’Angers pour une soirée, celle de la Nuit des Etudiants, qui a eu lieu hier soir, le Jeudi 13 Novembre.

bandeau_general

La troupe de théâtre « la Roulotte« , dont le nom met en valeur son côté itinérant donc destiné à des représentations sur le terrain, a ainsi envahi le Musée pour l’occasion. Basée sur l’improvisation, les acteurs se sont donnés pendant des interventions de dix minutes séparées à chaque fois d’une demie heure, à des jeux scéniques, dans différentes parties du Musée.

Tout commençait de la même manière: d’abord la course, les cris et  l’imitation des comportements simiesques puis enfin le spectacle et le jeu d’improvisation. Comment ? Par un seul mot lancé par le public, autour duquel les acteurs brodent et créent une histoire, souvent burlesque mais avec un manque de subtilité. L’osmose avec les œuvres d’art et l’harmonie des lieux se sont malheureusement retrouvées effacées un instant, face à un public quelque peu surpris, voire pris de cours par l’audace des propos parfois.

Ce qui était intéressant pour ce soir là, ce fut de fait le décalage entre le monde de ce théâtre de rue, et le musée des Beaux Arts. Le décalage entre deux mondes: le premier reste dans les moeurs un lieu culturel prestigieux et réputé pour son côté lisse et rassurant, l’autre au contraire ayant pour but de provoquer et du moins de heurter la sensibilité commune. Pour autant que l’on sache, si dans le lieu de la rue, cela fait naitre le rire souvent de manière réussie, ce soir là le succès fut mitigé: en effet passé l’effet de surprise, le public a surtout rit jaunes face aux propos -trop- audacieux des comédiens.

Mais finalement ne nous arrêtons pas sur cette triste note, l’initiative de faire intervenir une troupe de théâtre de rue dans le Musée fut en tous les cas originale, et malgré la déception très attrayante!

Aurélia TIRMANT

Publicités